PÉTITION POUR UNE PROLONGATION  DE LA CONSULTATION DES  ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE

PÉTITION POUR UNE PROLONGATION DE LA CONSULTATION DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE

PÉTITION POUR UNE PROLONGATION DE LA CONSULTATION DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE

Messieurs le président et le médiateur du Comité Consultatif National d’Éthique,

Cela fait maintenant deux mois et demi que la consultation nationale des États Généraux de la Bioéthique est ouverte sur le site dédié à cet effet et nous sommes à quelques heures de sa clôture.

Elle avait pour but de permettre aux Français de décider de leur avenir existentiel à travers notamment les thèmes fondamentaux de la mutation de leur mode de procréation, de leur liberté face à la fin de vie et de leur volonté de sécurité face aux risques que fait peser l’émergence d’une intelligence artificielle de plus en plus performante.

Nous vous interpellons dans cette dernière ligne droite, car l’absence totale de communication dans les médias de masse et la complexité évidente du site ont empêché une information suffisante et ont eu pour résultat une faible participation des Français.

Ajoutez à cela que de nombreuses impossibilités techniques et dysfonctionnements de votes ont découragé nombre de participants : la plupart de ceux qui ont été informés l’ont été par les divers mouvements et réseaux associatifs, et sont peu familiers des ordinateurs et d’internet. Beaucoup se sont retrouvés dans l’impossibilité de s’inscrire. Ceux qui ont pu y parvenir ont été totalement perdus devant la multiplicité des thèmes, des propositions du CCNE, des propositions citoyennes et des arguments complexes y afférent.

Et comme pour toute consultation, la fréquentation a été nettement plus importante ces dernières heures. Le site est manifestement en surchauffe et les messages d’erreur se multiplient à l’écran.

Le résultat est simple : beaucoup ont préféré abandonné cette consultation, abandonnant du même coup leur droit souverain à décider de l’avenir de leur humanité, de leur société et de celles des générations futures.

Aussi, compte-tenu de l’importance vitale des sujets existentiels abordés par ces États Généraux de la Bioéthique et devant la multiplication des dysfonctionnements structurels et des erreurs techniques qui aboutit à un abandon des participants,

Nous vous demandons de prendre en considération les réclamations urgentes suivantes :

= > une prolongation de la phase consultative des États Généraux de la Bioéthique d’au minimum 15 jours;

= > l’organisation de séances d’explication d’accès et d'utilisation du site dans les différents Espaces Régionaux de Réflexion Ethiques.

Cette demande est légitime pour crédibiliser la synthèse que vous ferez de ces participations, qui, compte tenu de la représentation actuelle, sont peu probantes pour être validées par le gouvernement : seulement 20 000 participants sur les 46 millions de Français qui constituent notre corps électoral, et surtout seulement 17 000 sur la procréation et 12 000 sur la fin de vie naturelle.

Il en va de la crédibilité de notre démocratie comme de l’intégrité de notre humanité !

[signature]

Signer
 

Partager la pétition avec vos amis :

   

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page