L’Humain plus fort que le marché

Après son opposition historique à la loi Taubira ouvrant le mariage procréatif, et donc la procréation sans homme ni femme géniteurs aux personnes de même sexe en couple marié, et aujourd’hui à toute personne hors couple, Virginie Tellenne (Frigide Barjot) explique comment rétablir le droit fondamental des enfants à être fécondés et à connaître leur père et leur mère biologiques, en dissociant légalement les unions homoparentales du mariage hétérosexué, pour, dans les deux statuts conjugaux, conserver la filiation biologique des enfants. Depuis le vote de la loi Taubira, on a vu plus clair entre les partisans de la suppression du mariage des personnes de même sexe, et donc de la fliation bio de leurs enfants,  et les partisans de sa réécriture en union civile sans modification de la filiation biologique de leurs enfanst (L’Avenir pour Tous), pour réassiggner le mariagge au couple formé d’un homme et d’une femme. À l’horizon présidentiel 2017, l’enjeu n’est-il pas la complémentarité de tous ces défenseurs de l’Humain biologique face aux dérives technologiques marchandes, de la GPA au clonage reproductif ? Avec René Poujol (À la table des chrétiens de gauche) ou Arnaud Bouthéon (Sens commun), ce livre réunit douze témoins. Ils répondent aux questions de celle qui, avec Ludovine de La Rochère, les a tous rassemblés avec des mllions de ggens à leur suite en 2013. Nul doute que l’Année de la miséricorde amplifiera ce dialogue indispensable pour que la France, fille aînée de l’Église, devienne en 2017 la patrie des droits de l’« Humain plus fort que le Marché ».
Préface de Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran

Dédicace à l’attention de :



   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page