Interview de Virginie Tellenne par l’AFP sur sa non-participation à la manifestation du 6/10

Interview de Virginie Tellenne par l’AFP sur sa non-participation à la manifestation du 6/10

De cette interview il ne restera dans la dépêche AFP parue le 4/10/2019 que ce passage, dans lequel, fait répétitif, le journaliste ne cite pas l’Avenir pour Tous, ni la constance du positionnement de Virginie Tellenne.

*L’ancienne porte-parole médiatique de la Manif pour tous Virginie Tellenne, alias Frigide Barjot, n’a pas été conviée au cortège, puisqu’elle défend un modèle de coparentalité, alliant PMA et conservation du lien avec le père biologique, que rejettent les autres organisations.*
« Si vous divisez par deux le podium, vous divisez la rue par 10« , prédit la déléguée générale de l’Avenir pour tous.
_______
Pour mémoire, la première manifestation « Tous nés d’un homme et d’une femme dans toutes les familles » du 17 novembre 2012, emmenée par Virginie Tellenne-Frigide Barjot, Xavier Bongibault et Laurence Tcheng avait réuni 200 000 personnes à Paris pour un parcours de 3 km de Denfert-Rochereau à la place Vauban, mais aussi 40 000 personnes à Lyon, des milliers à Toulouse et Rennes.
La manifestation du 6 octobre 2019 qui touche la procréation sans homme ni femme, et sans les représentants actuels de L’Avenir pour Tous, Virginie Tellenne, Xavier Bonibault et Laurence Tcheng, alors porte-parole médiatiques, donc sans la considération des familles homos et monoparentales voulant avoir leurs enfants entre homme et femme extra-conjugaux, est prévue du Sénat à Montparnasse sur 1,5 km.

La manifestation du 17 novembre 2013 s’était monté contre la première partie de la législation modifiant notre procréation humaine, celle qui touchait la forme de la famille par le mariage et l’adoption, mas pas encore la procréation elle-même, en débat actuel à l’Assemblée nationale.

Lire l’article du Monde.

   Send article as PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page