PMA ANONYME POUR TOUTES VOTÉE : L’AVENIR POUR TOUS APPELLE À SOUTENIR LA PMA PÈRE/MÈRE BIOS POUR TOUTES

PMA ANONYME POUR TOUTES VOTÉE : L’AVENIR POUR TOUS APPELLE À SOUTENIR LA PMA PÈRE/MÈRE BIOS POUR TOUTES

Vendredi 27 septembre 2019

LA LOI DE PMA POUR TOUTES SANS PÈRE, MÈRE DE LA TRANSHUMANITÉ, A ÉTÉ VOTÉE AUJOURD’HUI EN PREMIÈRE LECTURE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

L’AVENIR POUR TOUS appelle à l’UNITÉ des hommes et des femmes, pour légaliser aussi une PMA UNIVERSELLE DES PÈRE ET MÈRE GÉNITEURS  : en couple, mais aussi par COPARENTALITÉ pour les couples homos, stériles et pour les célibataires !

Chers amis,

Ce vendredi 27 septembre 2019 est un nouveau jour historique dans la disparition légale de notre procréation humaine.

Les députés ont voté aujourd’hui à 13 heures, par 55 voix contre 17 – sur 577 députés ! – l’article 1er de la loi de bioéthique qui étend la PMA marchande et anonyme à toutes les femmes, sans père ni mère géniteurs de l’enfant. En d’autres termes, ils ont voté une loi de fécondation sans êtres humains, universalisant l’accès mercantile aux semences anonymes et à l’embryon in vitro. Sans la maîtrise des personnes contrôlant leur fécondation s’ouvre l’accès aux futures manipulations génétiques et au séquençage numérique de l’ADN des semences, comme des embryons. Et les data génétiques seront les semences du futur être artificiel.

Face à cela, et depuis les manifs millionnaires de 2012-2013 rassemblées par compréhension de la société, L’Avenir pour Tous et Virginie Tellenne, porte-parole des citoyens alors accueillis par les réseaux d’Eglise, développent des propositions concrètes et efficaces : depuis l’union civile de 2012-13, et malgré son éviction du mouvement quelle avait construit avec,  Virginie Tellenne veut toujours contrer la fécondation artificielle par celle humaine des parents géniteurs, homme et femme, de l’enfant des femmes seules et en couples.

Pour ce faireL’Avenir pour Tous a adressé à tous les députés de la commission bioéthique, chargés d’arrêter les amendements débattus dans l’hémicycle, une contribution expliquant ses projets d’amendements pour ouvrir un statut de coparentalité des parents géniteurs et éducateurs, pour les couples homos, stériles et pour les célibataires.

C’est le seul moyen de rétablir la fécondation et la filiation biologiques des enfants de ces familles par :

1/L’égal accès à la PMA des DEUX GÉNITEURS extra-conjugaux (respect de l’Humanité Homme-Femme) qu’à celle des deux donneurs anonymes, seuls retenus par la loi de PMA votée (capitalisme reproductif)
Il faut pour cela lever l’interdiction de l’insémination avec sperme frais (art. 1244-3 du Code de la Santé Publique) Cette insémination directe chez le gynécologue, en présence du père géniteur ou du géniteur connu, limite d’autant le champ des inséminations et fécondations in vitro avec sperme anonyme, trié et séquencé.
2/ La reconnaissance de la filiation d’intention du co-parent éducateur, mentionnée dans le livret de famille, et effectuée par une convention de coparentalité devant notaire avant fécondation, avec les parents géniteurs incrits dans l’acte de naissance.
Ces deux mesures de fond portées par L’AVenir pour Tous – fécondation identifiée et filiation co-parentale – font l’objet d’un refus absolu de la part de toutes les autorités publiques :
– le Comité Consultatif National d’Ethique (2018),
– la mission parlementaire Touraine-Breton (2019),
– la commission de la loi bioéthique,
– les députés de gauche
– les députés de droite.
Mais le blocage le plus grave vient des réseaux laïcs d’Eglise sensés défendre avant toute chose la fécondation humaine face à son marché artificiel. Ils refusent de recevoir et d’écouter L’AVenir pour Tous – toujours pas invitée à prendre la parole sur le podium du 6 octobre – qui veut réhabiliter le père géniteur chez les femmes vivant sans lui. Et ainsi la fécondation bio universelle.
Devant cet aveuglement des pouvoirs et institutions publiques, Virginie Tellenne met en garde contre cette autoroute laissée ouverte, par démolition de la frontière humaine, au marché de la fécondation marchande. Tous les protagonistes refusant la coparentalité des parents géniteurs et éducateurs deviennent, par là-même, responsables de cette promotion explicite comme masquée.Une fois n’est pas coutume depuis 7 ans, Virginie Tellenne a pu exposer ses arguments successivement sur LCI et sur CNEWSà la faveur du démarrage de l’examen de la loi.

Virginie Tellenne est reçue par Audrey Crespo Mara sur LCI le jour de l'ouverture de 
la discussion de l'article 1 de la loi de PMA anonyme pour toutes, le 24 septembre 2019


 

Le jour de son anniversaire, Virginie Tellenne est reçue par Jean-Marc Morandini sur CNews 
pour la suite de la discussion de l'article 1, ce mercredi 25 septembre 2019


Devant la gravité de cette situation, Virginie Tellenne vous invite à vous rassembler à L’AVenir pour Tous. Elle ne peut compter que sur votre compréhension et votre soutien pour exister, et diffuser son message au-delà du refus des autorités. Merci de l’aider à étendre la fécondation biologique de tout enfant dans toutes formes de familles, pour construire la seule frontière humaine à la post-humanité.

Soutenir par voie postale. Pour effectuer votre soutien par chèque, téléchargez le formulaire de soutien en cliquant ici.​ Vous pouvez également envoyer votre chèque à L’AVenir pour Tous – 9, rue du Dr Finlay – 75015 Paris, accompagné de vos NOM, Prénom, Courrier électronique et Numéro de téléphone sur papier libre.

   Send article as PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page