Révolution de notre procréation : INFORMEZ-VOUS LES 16, 18 ET 23 MAI !

Révolution de notre procréation : INFORMEZ-VOUS LES 16, 18 ET 23 MAI !

INVITATION

Paris, mardi 14 mai 2019

Chers amis de L’Avenir pour Tous,

C’est en juillet que la loi dite bioéthique de révolution de la procréation humaine sera déposée en Conseil des Ministres.

A quelques semaines de cette disruption inédite dans l’histoire de l’Humanité, L’Avenir pour Tous vous invite à venir vous informer

les jeudi 16 mai, samedi 18 mai, et jeudi 23 mai à 19 h, 
lors de 3 réunions privées animées
par Virginie Tellenne (Frigide Barjot)

Virginie est une spécialiste exceptionnelle du sujet : elle y consacre sa vie à plein temps depuis mai 2012. Mais elle est surtout la représentante la plus légitime du projet alternatif qu’elle portait déjà à la tête des manifestations nationales qu’elle avait initiées, de septembre 2012 à mai 2013, et dont 3 atteignirent ou dépassèrent le million de participants pacifiques en moins de 9 mois. Ce fait citoyen et politique est sans précédent dans notre histoire de France.

Virginie vous présentera donc notre programme de co-parentalité, qui s’appuie sur le statut d’union civile mais est viable dans le mariage genré, élaboré de façon transparente et constante par elle et Xavier Bongibault depuis 7 ans.

Il consiste très simplement à étendre la procréation entre les hommes et les femmes dans toutes les nouvelles formes de familles qui le souhaitent, en concurrence non-marchande de l’importation du marché de la reproduction tech-numérique mondiale, et payante pour tous.

Mais remboursée par la Sécu, donc bien avec vos deniers !

Cette mutation de notre condition humaine, préquelle de la loi Taubira intervenue dans l‘ordre social du mariage et de la filiation le 17 mai 2013, sera accomplie dans l’ordre vital de la fécondation par la loi bioéthique 2019, qui contient de nombreuses mesures pour cela, dont l’ouverture de la PMA-GPA sans père ni mère géniteurs pour tous.

C’est l’ouverture obligée vers la modification de l’ADN et la collecte des data génétiques qui rendent intelligente l’Intelligence Artificielle (IA) jusqu’à sa singularité, qui effacera la nôtre si vous n’en prenez pas conscience dès aujourd’hui.

Virginie annonçait en mai 2013 à Lyon ce funeste accomplissement, devenu inéluctable du fait, ce 5 mai 2013, du refus public, par une minorité téléguidée dans sa radicalisation, de l’union civile homosexuelle. Notre égérie la demandait depuis le début du mouvement, et elle lui avait été concédée par les autorités ecclésiales pour protéger le mariage, institution de la seule filiation et procréation entre l’homme et la femme géniteurs de leurs enfants.

Il lui était « seulement » demandé de l’annoncer publiquement au vote de la loi Taubira. Vous connaissez tous la suite…jusqu’à l’entrevue avec le pape François sur ce même sujet de l’union civile, qu’il a bénie avec Virginie, lui lançant un sonore : « Claro que si ! » Son choix fut confirmé urbi et orbi en septembre 2016 dans le livre Politique et Société : « C’est une union civile. Il n’y a pas d’autre voie. Faisons comme ça ! »

Aucun projet alternatif aux PMA-GPA sans géniteurs,
sauf celui de L’Avenir pour Tous !
Vous avez pu remarquer que depuis mai 2013, et la création de L’Avenir pour Tous, les associations laïques et les partis politiques apparus dans l’espace public en effacement de Frigide Barjot, expulsée puis mise au placard médiatique, ne proposent en place des PMA-GPA rejetées, aucune solution technique ni légale pour étendre notre filiation-procréation biologique chez les personnes concernées par la nouvelle loi contestée. Même ceux en campagne européenne n’abordent pas le sujet pour les personnes vivant en familles stériles ou monoparentales, pourtant reconnues dans la parenté depuis longtemps; mais surtout, aucun représentant public, confessionnel, laïc, politique ou citoyen, ne veut émettre de solution alternative aux PMA-GPA, pour les familles homoparentales, pourtant reconnues dans la parenté par la loi Taubira !
Comme en mai 2013, il est parfaitement contreproductif de leur refuser ainsi des enfants qui naissent déjà par PMA ou GPA à l’étranger, au motif réfutable que leur situation de vie ne leur permet pas de les concevoir naturellement ! Alors même que la loi technumérique de bioéthique est importée en France justement pour effacer cet engendrement naturel et les fabriquer, sans peine mais très chèrement, par le marché mondial des PMA-GPA pour tous.  Ce refus unanime de moyens de procréer cachant en fait le refus d’enfants et de familles, conduit à encourager encore plus les personnes concernées par la loi Taubira à n’utiliser que cette unique reproduction marchande, devenue de fait monopolistique par le refus de la co-parentalité en 2019après celui de l’union civile en 2013.

Mais à combattre uniquement par le NONen refusant jusqu’aux moyens de gagner concrètement, on conduit à diviser son propre camp (comme depuis mai 2013), et surtout à obtenir l’exact résultat inverse de celui annoncé publiquement.

D’où l’alternative du programme innovant, gratuit et rassembleur de L’Avenir pour Tous, remis dans le contexte politico-historique de l’évolution de notre humanité et de notre mouvement de résistance française.

Il vous sera présenté par Virginie durant une heure et sera suivi de questions-réponses, dans l’écoute, la bienveillance et la compréhension mutuelles. A l’issue de cette présentation-débat, une collation tirée du sac permettra de partager amicalement vos points de vue, vos encouragements et plus si entente.

Aussi, je vous invite vivement à venir ne serait-ce que pour vous informer et avoir une idée claire de cette révolution de notre condition humaine, pour pouvoir vous décider en conséquence !

Ces réunions auront lieu les jeudi 16, samedi 18 et jeudi 23 mai à 19h00,
à 
L’Avenir pour Tous, 9 rue du Docteur Finlay, 75015 Paris.
Boissons et collation tirées du sac.

Merci de vous inscrire par  mail à [email protected], nous vous enverrons les codes d’entrées et un peu de documentation liminaire par retour.

Je compte sur vous,
l’histoire de notre Humanité ne repassera pas !

Arnaut Menonville
Président de L’Avenir pour Tous
1 000 adhérents à 10 € par mois (3€40 après déduction fiscale) permettront à L’AVenir pour Tous d’avoir les moyens nécessaires de survivre pour faire une campagne d’information et de mise en place de ses propositions alternatives à la loi de PMA sans géniteurs, discutée à partir de juillet 2019.
Vous pouvez également nous adresser vos soutiens financiers par voie postale à :
L’AVENIR POUR TOUS – 9, rue du Dr Finlay – 75015 Paris
   Send article as PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page