À LA UNE ! Mercredi 16 janvier 2019 – Une première sur Paris Première !

À LA UNE ! Mercredi 16 janvier 2019 – Une première sur Paris Première !

Virginie Tellenne, invitée sans polémique #ChezMoix !
Du jamais vu depuis 6 ans …

Quelques jours après la nouvelle polémique inventée pour discréditer L’Avenir pour Tous (LAVT) arrivée en 3ème position de la consultation du Conseil économique, social et environnemental (CESE) (à lire ci-dessous), Virginie Tellenne (Frigide Barjot) était invitée Chez Moix, ce nouveau « Droit de Réponse » animé par Yann Moix sur Paris Première. L’émission avait pour thème Église et sexualité avec le livre de Christine Pedotti sur le drame de la pédophiliemais aussi Eglise et radicalisation politique, avec le livre d’Henri Tincq sur  la « droitisation » des catholiques de France. Force est de reconnaître que pour la première fois depuis 6 ans, l’accueil de la leader des manifs millionnaires de novembre 2012 à mai 2013 a été chaleureux, et l’émission s’est déroulée sans incident notable.

Dans ce premier extrait, Virginie Tellenne explique comment l’ex-pouvoir universel de l’Eglise, reposant sur l’unique procréation charnelle sévèrement encadrée dans le mariage sacramentel, a été perdu en 1960 avec la pilule : en séparant sexualité et procréation, elle a supprimé la contrainte de l’homme sur la femme. Dès lors la morale sexuelle et son pouvoir de coercition sont devenus inefficaces, et même répulsifs. L’outil socio-politique du mariage indissoluble, dirigé par le mari et le prêtre, qui avait permis de coloniser la planète en croissant et multipliant, a été abandonné au profit des unions libres, puis du mariage asexué (Loi Taubira 2013). Le pouvoir vital a quitté l’Eglise bio-conservatrice pour le Marché trans-mutant.

Quelques jours après la nouvelle polémique inventée pour discréditer L’Avenir pour Tous (LAVT) arrivée en 3ème position de la consultation du Conseil économique, social et environnemental (CESE) (à lire ci-dessous), Virginie Tellenne (Frigide Barjot) était invitée Chez Moix, ce nouveau « Droit de Réponse » animé par Yann Moix sur Paris Première. L’émission avait pour thème Église et sexualité avec le livre de Christine Pedotti sur le drame de la pédophiliemais aussi Eglise et radicalisation politique, avec le livre d’Henri Tincq sur  la « droitisation » des catholiques de France. Force est de reconnaître que pour la première fois depuis 6 ans, l’accueil de la leader des manifs millionnaires de nov 2012 à mai 2013 a été chaleureux, et l’émission s’est déroulée sans incident notable.

Virginie ex-Frigide a également rappelé que les « radicaux » catholiques d’aujourd’hui le sont en ce qu’ils continuent d’exclure de la famille procréative ceux qui ont une sexualité non procréative, ce qui est inopérant dès lors que depuis la FIV (1982) et la conception par gamètes anonymes (1994), les techniques reproductives permettent de concevoir des enfants hors corps, sur un marché reproductif : il sera ouvert à tous en France, avec le dépistage pré-implantatoire, par la loi de « bioethique » (sic !) cette année. Cette radicalité religieuse, mise en scène par les medias qui ont brouillé puis supprimé le message des modérés de L’Avenir pour Tous depuis mai 2013, fait de la minorité des homos et des célibataires, uniquement représentés par les réseaux LGBT, les prescripteurs de ce marché de la reproduction sans sexe.

La radicalisation vient donc de l’exclusion des réseaux d’Eglise et des medias des nouvelles propositions sociétales (union civile, coparentalité) intermédiaires entre tout marché reproductif de l’individu asexué (réseaux LGBT) et le tout dogme de l’unique famille sexuée (réseaux LMPT). Aussi sans les propositions de LAVT,  la voie sera libre en France pour les bébés génétiquement modifiés, comme ils sont nés en Chine à l’automne dernier.

SOUTENIR L’AVENIR POUR TOUS

Nos besoins sont mensuels. N’hésitez pas à mensualiser votre don en cochant la case : « Récurrence de l’action (mensuel) » sur le terminal de paiement Paypal.

Si vous ne parvenez pas à effectuer votre règlement via Paypal, merci de nous contacter via notre formulaire de contact.




Si vous ne parvenez pas à effectuer votre règlement via Paypal, merci de nous contacter via notre formulaire de contact.

Adhésion à L’Avenir pour Tous. 1 personne 

Montant : 30 €




Si vous ne parvenez pas à effectuer votre règlement via Paypal, merci de nous contacter via notre formulaire de contact.

Adhésion à L’Avenir pour Tous. Couple.

Montant : 40 €




Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Si vous ne parvenez pas à effectuer votre règlement via Paypal, merci de nous contacter via notre formulaire de contact.

Adhésion réduite à L’Avenir pour Tous (-25 ans, chômeurs, étudiants). 1 personne 

Montant : 15 €




Pour faire un don ou adhérer par voie postale, merci de remplir ce bulletin et de nous le retourner accompagné de votre règlement à : L’Avenir pour Tous – 9 rue du Docteur Finlay – 75015 Paris

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page