Devant le Conseil de l’Europe, L’Avenir pour Tous manifeste contre la GPA

Devant le Conseil de l’Europe, L’Avenir pour Tous manifeste contre la GPA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, jeudi 17 mars 2016

La Commission des affaires sociales du Conseil de l’Europe qui s ‘est tenu à Paris le 15 mars dernier a finalement rejeté par 16 voix contre 15 un projet de rapport et de résolution sur la GPA « éthique ». Le rapporteur du projet était une Sénatrice belge, gynécologue spécialisée dans la pratique de GPA et de PMA.

Virginie Tellenne, Jean-François Iung et Xavier Bongibault étaient présents à 10 heures entre les deux manifestations prévues : à 8h30 celle des mouvements abolitionnistes de la loi de mariage sans remplacement par une union civile hors filiation, avec LMPT et Alliance Vita, et à 10h30 celle des mouvements féministes favorables à la loi Taubira proPMA mais anti-GPA, avec le Corp, en tête duquel ont trouvait Sylviane Agacinski et Jérôme Vignon.

Virginie Tellenne et Xavier Bongibault, ont quant à eux, retrouvé avec joie Antoine Renard et Nicolas Speranza de la FAFCE, qui partagent une ligne médiane, ne rejetant ni les couples homosexuels unis ni les défenseurs de la seule filiation biologique.

Au-delà de ces clivages politiques droite-gauche qui affaiblissent le poids politique de l’opposition antiGPA, LAVT réaffirme sa totale opposition à TOUS les modes de procréation artificiels, « gratuits » comme marchands, qui impliquent la disparition de la filiation homme-femme de chaque enfant.

LAVT se félicite, en réaction à la progression du mariage homosexuel instituant PMA et GPA, qu’une véritable « ceinture de la filiation » se mette en place dans le sud de l’Europe, avec l’adoption par de nombreux pays comme la Slovénie, la Croatie, la Macédoine, la Grèce et bientôt l’Italie, de l’union civile sans filiation.

Ils suivent en cela la jurisprudence de la CEDH dans son arrêt « Oliari et autres contre Italie » du 26 juillet 2015, reconnaissant que seule l’union homosexuelle fait consensus dans la communauté contrairement au mariage homosexuel.

Le 29 février dernier, le pape François a donné sa bénédiction à Virginie Tellenne pour la poursuite de sa mission de changer le mariage homosexuel en union civile sans filiation.

Après avoir reçu le 1er mars les Poissons Roses et le Pacte civique favorables à cette option, gageons que l’union civile sera aussi au rendez-vous de celui que le pape accordera au candidat Nicolas Sarkozy le 21 mars prochain. Ce dernier a en effet promis un débat sur ce sujet au sein des Républicains avant les primaires.

Le projet alternatif au mariage homosexuel avec filiation et modes de reproduction dédiés progresse dans de nombreux domaines  et pays : il est temps qu’il devienne une réalité politique pour les présidentielles en France.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page