Frigide Barjot élue «Grande Gueule de l’année 2013» !

201312162

Paris, lundi 16 décembre 2013

Élue Grande Gueule de l’année 2013
par les auditeurs de RMC Info,

Frigide Barjot continuera toujours de l’ouvrir, pour les Français !

Elle leur propose de voter pour la réforme juste de la loi Taubira par
la pétition citoyenne « Tous nés d’un Homme et d’Une Femme » et
la Charte aux candidats de tous mandats.

Comme chaque année, RMC Info a dévoilé ce lundi 16 décembre le résultat de l’élection de la «Grande Gueule de l’année 2013». Après 5 jours de votes des auditeurs sans connaissance du résultat intermédiaire pour ne pas influencer les votants et sans vote de la rédaction pour ne pas modifier le résultat final,

Frigide Barjot est plébiscitée comme «Grande Gueule de l’année 2013» avec 21,41% des votes des auditeurs de RMC, devant Gérard Depardieu (16,38%) et Christiane Taubira (14,52%).

Que Frigide Barjot devance largement (de 7 points) dans le trio de tête l’instigatrice de cette loi démontre l’intérêt porté par les Français à la poursuite du débat sur la réforme de la loi Taubira ainsi que la pertinence de la ligne défendue, depuis septembre 2012 par Frigide Barjot, de contestation du changement de filiation dans le respect total des couples homosexuels. Enfin, ce score plébiscite sa place de leader légitime et naturel d’une opposition non-homophobe et donc audible et efficace face aux pouvoirs publics à la loi «Mariage pour Tous».

 

«La Manif pour Tous a été récupérée pour servir des intérêts catégoriels alors que nous l’avions créée pour défendre des principes universels» Frigide Barjot

Il était temps. Après trois manifestations millionnaires, pacifiques et pluralistes qui ont été ignorées par le pouvoir, le mouvement s’est divisé au vote de la loi sous la reprise en main de l’appareil par les organisateurs « pro-life » (Alliance Vita et la Fondation Lejeune) : «ce sont les organisateurs des marches anti-PACS de 1999 qui mènent aujourd’hui les Manifs Pour Tous» a ainsi expliqué Frigide Barjot sur RMC. Si ces associations doivent, en démocratie, pouvoir participer au débat sociétal, elles récupèrent ici un mouvement pour le faire défendre des intérêts catégoriels qui ne correspondent pas au large rassemblement initié l’année dernière.

 

«Dès le 5 mai à Lyon, j’ai été virée par le FN et le GUD avec des pancartes et banderoles contre l’union civile» Frigide Barjot

Alors que L’Avenir pour Tous soutenait la reconnaissance des couples homosexuels dont la négation n’est plus discutable désormais, et continue le combat citoyen pour la protection de la filiation et des origines paternelle et maternelle de l’enfant, La Manif Pour Tous refuse quant à elle catégoriquement l’Union Civile alternative en préférant abandonner la réforme de la loi Taubira dans une opposition catégorielle et identitaire à la politique fiscale et familiale du président de la République.

 

«Nous voulons faire réémerger ce « Mouvement pour Tous » qui a rassemblé les Français derrière la défense de la filiation humaine sans la remise en cause des droits d’union des couples homosexuels» Frigide Barjot

Où est passée la ligne apartisane du Mouvement pour Tous ? Où est passé le caractère universel du grand Mouvement des Consciences, des Familles et des Couples qui s’est levé dès le 17 novembre 2012 ? Au sein de L’Avenir pour Tous, qui depuis 7 mois se trouvait réduit au silence par les medias et les dirigeants auto-proclamés de La Manif pour Tous.
C’est pourquoi le vote des auditeurs de la station de la liberté d’expression et du pluralisme est «une preuve de la volonté des Français de ne pas se voir confisquer ce grand mouvement démocratique» assure Frigide Barjot, insistant sur le fait que ce mouvement «doit garder son apolitisme pour aboutir à la réforme de la loi Taubira sur les droits de la filiation des enfants et d’union des couples homosexuels».

 

«Ce débat n’est pas terminé !» Frigide Barjot

​En remerciant tous les auditeurs de la confiance qu’ils leur font, Frigide Barjot et l’Avenir pour Tous appellent à nouveau tous les Français à demander cette réforme au président de la République en signant la pétition « tous nés d’un homme et d’une femme » et les candidats de la future majorité à adopter leur Charte de réforme réaliste de la Loi Taubira.

Forte de cette reconnaissance de leader naturel, Frigide Barjot assumera dans la bienveillance son rôle de «Grande Gueule « d’Amour » 2013» tout au long de l’année 2014. De nombreuses réunions ont été et seront encore organisées en province. Une réunion parisienne se tiendra mi-janvier à Paris. L’Avenir pour Tous reprend le combat non-partisan contre la fabrication des êtres humains dont le principe a été ouvert par la loi Taubira et sera entériné par la loi Famille à venir, et d’accepter enfin pleinement les couples homosexuels dans la société.

>> Réécouter l’annonce des résultats et la réaction de Frigide Barjot dans Les Grandes Gueules

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page