Halte aux attaques contre les porteurs de l’union civile !

Halte aux attaques contre les porteurs de l’union civile !

Paris, mardi 18 juin 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Halte aux attaques contre les porteurs de l’union civile !

 

         Après dix mois d’une campagne où les coups les plus bas ont été distribués, des attaques et des accusations encore plus mensongères sont diffusées depuis deux jours à mon encontre sur les réseaux sociaux. Ces dernières confortent un climat général qui tend, depuis le vote de la loi Taubira, à discréditer la parole de ceux qui ont fait le choix de continuer à s’y opposer, non pas par d’obsolètes manifestations de rue, mais en proposant sa réforme en union civile après la constitutionnalisation de la filiation par le mariage homme/femme.

Les tentatives de déstabilisation dont je suis victime, à l’instar de Frigide Barjot à Lyon, chez elle à Paris, dans les médias et sur la toile, et Laurence Tcheng sur le Mur ActUp comme sur internet, sont intolérables et leurs auteurs, des plus illustres injurieux aux anonymes les plus haineux – citons entre autres Pierre Bergé et Mister Evol (sic!) – seront poursuivis devant les tribunaux compétents pour leurs propos et leurs actions diffamatoires. Ils prouvent que notre message gêne et que nos revendications sont non seulement légitimes mais indispensables à notre  République.

Le débat d’idée ne peut passer, dans une grande démocratie comme la France, par l’abus de pouvoir, l’atteinte à la vie privée, les menaces, ni aucune autre forme de violences. Nous sommes convaincus, au sein de « L’Avenir pour Tous » que le seul levier possible est une nouvelle forme de politique, et que les seuls acteurs en sont les citoyens,notamment tous ceux qui se sont levés pour sauver la filiation depuis le 17 novembre dernier !

En effet, quelles que soient les méthodes employées pour tenter de nous faire taire, nous continuerons notre inlassable travail de « conscientisation »  des citoyens, au premier rang desquels les candidats aux prochaines élections municipales. Nous ferons comprendre aux futurs maires que l’inscription du mariage homme/femme dans la Constitution, accompagnée d’une union civile pour les couples homosexuels sans effet sur la filiation, sera déterminante pour leur élection, locale comme nationale à venir, comme pour tout le pays dès maintenant.

Ce n’est que dans le cadre d’un échange serein et ouvert que les conditions de la démocratie paisible sont réunies. Aucune attaque personnelle, aucune outrance, aucune calomnie ne peut être tolérée, et ne le sera plus. Que justice soit faite pour tous. C’est l’une des clefs de la paix civile. Comme l’union civile. Pour la paix civile, nous ferons donc connaître la suite des poursuites contre nos agresseurs lors du lancement de l’« Avenir pour Tous », porteur de la réforme constitutionnelle de la loi Taubira en union civile, le mercredi 26 juin prochain.

 Xavier BONGIBAULT
Président de + Gay sans Mariage
Porte-parole de l’Avenir pour Tous

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page